Subscribe     

15 Septembre 2003

Chers Lecteurs:

Voici un bulletin particulièrement fascinant. Jon va vous exposer un thérapie remarquable contre le cancer dont vous n'avez probablement jamais entendu parler. Puis il va vous montrer la relation plutôt remarquable qui existe entre le cancer, le diabète et le vieillissement.

La Connexion avec l'Insuline
Jon Barron

Il existe un traitement du cancer non orthodoxe qui, au cours d'un certain nombre d'années (presque 70 ans, en fait) a remporté des succès assez extraordinaires — à l'intérieur de certaines limites très spécifiques (dont nous parlerons plus tard). Cela s'appelle la Thérapie de Potentiation à l'Insuline. Le concept est très simple.

Les cellules cancéreuses vivent de sucre (glycogène). Elles prospèrent grâce au sucre. En fait, les cellules cancéreuses ont 10 à 15 fois plus de récepteurs d'insuline que les cellules normales. Le rôle que l'insuline joue dans le procédé est qu'il facilite le mouvement du sucre qui se trouve dans le sang vers les sites récepteurs, et en bout de ligne dans les cellules elles-mêmes. (Dans le diabète, soit le corps ne produit pas assez d'insuline -- ou les cellules y résistent -- de sorte que le sucre reste dans le sang, augmente progressivement à de plus hauts niveaux et finit par causer des dommages aux protéines de base des tissus et des organes.)

Toutefois, en matière de cancer, le rôle que l'insuline joue consiste à faciliter le transfert du glycogène du sang vers les cellules cancéreuses -- nourrissant ainsi ces cellules et les énergisant à un taux jusqu'à 15 fois supérieur à celui des cellules normales. C'est un facteur majeur qui fait que les cellules cancéreuses sont tellement plus agressives que les cellules ordinaires.

La Thérapie de Potentiation à l'Insuline tire profit d'un effet secondaire intéressant dans ce procédé. À ce qu'on peut voir, l'insuline n'accélère pas seulement l'absorption rapide de sucre par les cellules, il accélère également l'absorption rapide d'autres substances -- comme les drogues de chimiothérapie. Le résultat finale est que lorsque les drogues de chimiothérapie sont combinées à la Potentiation à l'Insuline, les cellules cancéreuses sont bernées et se mettent à absorber les drogues de chimiothérapie (avec le glycogène) à un taux très accéléré. Les études ont démontré que la TPI peut rendre certaines drogues de chimiothérapie au moins 10,000 fois plus efficaces que la drogue l'est en soi.

Le résultat est une chimiothérapie beaucoup plus efficace à doses encore plus faibles que ce qu''on n'aurait jamais pu croire possible. Les résultats année après année de la TPI sont étonnants (toujours en considérant certaines limitations). Dans les cas de cancers de Stade I et de Stade II, près de 80% des patients sur le TPI ont atteint une complète et totale rémission — dont plusieurs durant 10 ans. Alors quelles sont les limitations auxquelles je me réfèrent ? D'abord, dans les cas de cancers de Stade III et de Stade IV, les résultats sont beaucoup moins efficaces. Ensuite, bien que la TPI semble être très efficace pour éliminer la manifestation immédiate du cancer, elle ne fait rien pour éliminer les facteurs systémiques sous-jacents impliqués en premier lieu dans l'apparition du cancer.

Alors quelle est le mensonge auquel Kristen fait référence dans son introduction qui fait le lien entre le diabète, le cancer et le vieillissement? Ce sont les hydrates de carbone raffinés. Dans Lessons from the Miracle Doctors, je dis que les carbones raffinés sont le deuxième plus gros problème de diététique auquel fait face le monde industrialisé, aujourd'hui. Je pense que c'est toujours vrai. Je crois encore que les gras plastiques sont un plus gros problème, mais les carbones raffinés suivent de très près en deuxième place. Nous savons, qu'au moment où j'ai publié la deuxième édition de Miracle Doctors, j'aurais pu mettre ce facteur en tête de liste. Spécifiquement, les carbones raffinés :

  • jouent un rôle majeur dans l'installation du cancer -- comme nous l'apprenons maintenant -- en faisant monter les niveaux d'insuline dans le sang
  • sont directement liés à l'épidémie de diabète, un facteur majeur dans le vieillissement des tissus
  • fait monter en flèche les niveaux de triglycérides, contribuant ainsi aux maladies cardiaques
  • et sont le principal facteur après la nouvelle épidémie de drogue à laquelle nous faisons face aux États-Unis aujourd'hui, l'épidémie de Ritalin. Les docteurs américains prescrivent maintenant cinq fois plus de Ritalin à nos enfants sur une base quotidienne que dans le reste du monde combiné. (Et je voudrais rajouter que lorsqu'injecté, les accrocs à la cocaïne ne peuvent pas dire la différence entre le Ritalin et la cocaïne.

L'essentiel à retenir est que l'on doit réduire la quantité de carbones raffinés dans sa diète. Voici deux approches dignes de mention :

  • The No-Grain Diet (La Diète sans Gains)  par le Dr Joseph Mercola
  • Eat to Live (Manger pour Vivre) par Joel Fuhrman, M.D.

Une ou l'autre de ces approches fonctionne, mais si vous deviez faire vite, je serais plus enclin à choisir l'approche du livre du Dr. Furhman.

Aussi, je vous recommande vraiment de commencer à incorporer des modifiants d'insuline dans votre diète. Ce sont des fibres comme le Gymnema sylvestre, le nopal et l'extrait de fenugrec, etc. Incidemment, je travaille présentement à la prochaine génération de la formule de Glucotor que j'ai conçu l'an dernier spécifiquement pour moduler la réactions à l'insuline lors de consommation d'aliments à haute teneur glycémique. Vous pouvez lire sur Glucotor en cliquant ici, mais la nouvelle génération de cette formule devrait être disponible avant la fin de l'année.

Divers

  • Index des bulletins et rapports archivés en anglais

  • Ces bulletins sont disponibles à quiconque y souscrit. Sentez-vous libre de faire connaître ce bulletin à vos amis, qui pourront par la suite cliquer sur le lien au-dessus du mot SIGN UP de ce bulletin.

  • Veuillez noter, en dépit de ce qu'on peut dire sur Internet, que Jon Barron n'est plus associé avec Healing America et ne supervise plus leurs formules ou la provenance de leurs ingrédients, et leur a retiré ses licences d'utilisation de l'Effet Barron™ pour la fabrication de leurs teintures d'herbages.

  • Pour ceux d'entre vous qui ont déjà écrit des rapports ayant trait à lESSONS FROM THE mIRACLE dOCTORS, sur le site Amazon.com, merci pour votre encouragement. Pour les autres, sentez-vous libre de vous inscrire et d'écrire quelques mots. Vos propos encourageant sont précieux. Merci de votre aide.

Bien à vous,
Kristen Barron
Baseline of Health Foundation

 

© 2003 The Baseline of Health Foundation. Tous droits réservés.Traduction Jocelyn M. Garneau.